NOTRE ENVIRONNEMENT

La commune de Châtillon-en-Diois

L’Herbier du Diois se situe à l’entrée du village de Châtillon-en-Diois, à 12 km au sud-est de Die. Cette commune rurale, campée au pied du Vercors entre le Glandasse et la montagne de Piémard, accueille 666 habitants. Les ruelles étroites, les maisons typiques et les remparts font de ce village médiéval un lieu de patrimoine architecturale préservé. La commune comprend une large zone de forêts et montagnes, propice au maintien d’une biodiversité riche et variée. Certains de nos champs bordent l’entreprise et nous permettent d’observer la nature se déployer. Nous veillons à préserver les haies, planter régulièrement des arbres et soigner notre jardin botanique qui héberge aujourd’hui plus de 200 espèces. Nous avons construit un partenariat avec la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et créé le « Refuge Herbier du Diois » sur notre site. Nous nous engageons ainsi à accueillir toujours plus d’espèces végétales ou animales autour de nous, valoriser notre patrimoine naturel et s’en servir comme outil pour sensibiliser le public à la nature.

Le Diois

A la frontière des Alpes et de la Provence, cerné par de nombreux cols, le Diois offre une diversité biologique et climatique exceptionnelle. Son climat hésite entre la rigueur des montagnes toutes proches et la douceur de la méditerranée. Tour à tour, les immenses champs de primevères printanières, les couleurs éblouissantes des cultures de lavande estivales, l’océan de lumière automnale, et les sommets enneigés hivernaux modifient le paysage au rythme des saisons. Immuable dans ces paysages changeants : le Glandasse qui du haut de ses 2041 mètres surplombe fièrement toute la vallée.

La Drôme : département pionnier de la bio en France

Depuis les années 1970, de nombreux acteurs (producteurs, consommateurs, entreprises, coopératives locales) ont porté une vision du monde de la bio sur le territoire. La Drôme est devenue une référence en terme de développement des cultures biologiques et compte aujourd’hui 1 267 exploitations agricoles certifiées bio ou en conversion, soit plus de 40% de la surface agricole utile locale. Plus de 13% de ces terres sont destinées à la culture des plantes à parfum aromatiques et médicinales (PPAM). Dans la commune de Châtillon-en-diois, plus de 60% des terres sont en culture biologique.

Le projet Biovallée®

Le Diois se trouve au cœur du projet Biovallée®, qui contribue à faire de la Drôme une référence nationale et même européenne en matière de développement durable. Lancée par les communautés de communes du Val de Drôme et du Diois dans les années 1980, la Biovallée® a depuis mené à bien de nombreux projets en faveur de la protection de l’environnement. L’association encourage les différents acteurs à progresser sans cesse, et a pour objectifs d’atteindre 50% d’agriculteurs et de surfaces bio en 2020 ; de proposer 80% d’aliments biologiques ou locaux dans la restauration collective d’ici 2025 ; de couvrir la totalité des consommations énergétiques du territoire par la production locale d’énergie renouvelable à l’horizon 2040 ; ou encore d’obtenir que tous les documents d’urbanisme intègrent de ne plus détruire de sols agricoles pour l’urbanisation.