Nos bâtiments écologiques

Pour concrétiser nos idéaux environnementaux et mieux traduire l’image de notre entreprise, nous avons construit un bâtiment écologique, à énergie positive grâce à ses 1900m² de panneaux photovoltaïques. La structure est essentiellement issue de bois local, non traité, et l’isolation est réalisée via des caissons remplis de paille cultivée au Sud de la Drôme. Tout a été pensé pour réduire au maximum notre impact environnemental durant la construction. Par ailleurs, le bâtiment nous permet de réduire au maximum nos besoins en électricité : les bureaux orientés au Sud bénéficient d’une lumière et d’une chaleur naturelle ; l’eau des sanitaires est chauffée grâce à des panneaux solaires ;  une pompe à chaleur géothermique couplée à une ventilation double flux permet une climatisation quasiment sans électricité.
Les eaux de pluie sont récupérées afin d’alimenter un bassin, ce qui nous permet en outre d’arroser toutes nos plantes ornementales. Nous créons en effet un véritable jardin de démonstration autour de notre bâtiment, avec différentes variétés d’arbres et de plantes. Un magnifique espace vert qui permettra de stimuler la biodiversité locale.
Ainsi, nous construisons petit à petit un lieu de travail agréable et sain (utilisation de matériaux nobles, sans produits chimiques ; renouvellement de l’air intérieur, etc.). Mais aussi performant : ce bâtiment est en effet un extraordinaire outil de travail industriel. Il contient notamment un laboratoire, deux pièces de stockage à température stable, une zone réservée aux machines, des bureaux lumineux et spacieux et des procédés toujours plus performants (congélation, débactérisation, conditionnement sous vide…).

Montant global de l’opération : 5,2 millions d’euros dont 2,8 millions pour le bâtiment et 1,5 millions  pour les panneaux solaires.
Production d’électricité en 2020 : 720 667 kWh
Consommation d’électricité en 2020 : 312 585 kWh

En 2020 nous avons également vu sortir de terre un nouveau bâtiment de 1000 m² avec 450 m² d’auvent, principalement destiné au séchage des plantes. Encore une fois nous avons fait le choix de couvrir le toit de 420 m² de panneaux photovoltaïques. Toute l’énergie produite est intégralement auto-consommée. Et aujourd’hui nous sommes en train de développer un système de captation d’air sous ces panneaux afin d’utiliser les calories offertes par le soleil pour alimenter le séchoir. L’hiver, ce système pourra maintenir le bâtiment à température ambiante.

Montant global de l’opération : 1,8 millions dont 120 000 euros pour les panneaux solaires.