Le bio peut-il nourrir le monde ?

Oui, concluent deux agronomes américains après avoir analysé pas moins de 70 études comparant l’agriculture biologique et l’agriculture conventionnelle. Certes, le bio est encore entre 8 et 25% moins productif que le conventionnel, mais d’une part cette différence de rendement se réduit grâce aux recherches agronomiques et aux sélections de nouvelles variétés de plantes, et d’autres part, le bio a des résultats supérieurs sur 3 autres critères importants que sont l’équilibre économique, l’environnement et le bien être social. En outre, le bio devient plus efficace en cas de sécheresse, une situation qui risque de devenir plus fréquente avec le réchauffement climatique. Enfin, sans gaspillage, le bio pourrait nourrir la planète : « Nous produisons déjà plus de calories que nécessaire pour nourrir le monde, mais nous ne fournissons pas un accès égalitaire à cette nourriture », assurent les auteurs.
Source: Nature Plants, 3 février 2016

Notre effort écologique
39 698 KM
Kilomètres à vélo
électricité produite
547 519 kwh
électricité consommée