OGM : une cohabitation risquée pour le bio

Le Haut Conseil des biotechnologies a rendu public son rapport sur la coexistence entre les cultures OGM et non OGM. Résultat : pour respecter le seuil de 0,1% de contamination dans les cultures non OGM, des mesures contraignantes s’imposent. « Il ne pourra pas y avoir de cohabitation à des distances inférieures à 1km », peut-on lire dans ce rapport.  Pour la fédération nationale de l’agriculture bio et la confédération paysanne, c’est la preuve qu’une coexistence est irréalisable. « Une semence recontaminée chaque année à un taux de 0,1% dépassera très vite le seuil de 0,9% déclenchant l’obligation d’étiquetage OGM et les agriculteurs devront abandonner leurs variétés locales sans OGM », dénoncent-ils dans un communiqué commun.

Source : Libération, 18 janvier 2012

Notre effort écologique
39 698 KM
Kilomètres à vélo
électricité produite
547 519 kwh
électricité consommée