« Révolution agricole aux Etats-Unis : c’est la fête au bio, aux fruits et aux légumes »

On assimile les Etats-Unis à d’immenses champs de céréales, survolés de temps à autres par des avions dispersant quantités de produits phytosanitaires. Mais les choses pourraient peut-être (un peu) changer, si l’on en croit l’article d’Hélène Crié-Wiesner. En effet, un nouveau plan agricole vient d’être voté, donnant aux petits agriculteurs beaucoup plus de droits qu’auparavant. « Mieux : les fermiers voulant se convertir au bio vont être solidement soutenus », précise la journaliste. « Les cultures de fruits et de légumes, ainsi que le bio en général, sont les grands bénéficiaires de cette petite révolution américaine. Celle-ci est déjà bien visible dans les rayons des supermarchés, de mieux en mieux fournis avec des produits corrects. La multiplication fulgurante des marchés fermiers dans les villes est un autre signe de l’engouement des consommateurs pour le frais et le plus sain ».
« Nous nous préoccupons de la qualité de l’eau, de la préservation des sols, et nous sommes prêts à payer ces gens pour qu’ils travaillent leur terre d’une manière qui ne soit pas seulement bénéfique pour eux, mais aussi pour nous, s’est expliqué Tom Vilsack, secrétaire d’Etat à l’agriculture. L’agriculture doit évoluer, et je pense que les changements climatiques et les impératifs énergétiques fournissent une opportunité idéale. […] En ce moment, nous avons une occasion unique de nous attaquer aux réformes : les Américains n’ont jamais été aussi attentifs à ce qu’ils mangent. » Une petite révolution au pays de McDonald’s… 

Source : Hélène Crié-Wiesner,blog Rue89/Nouvel Observateur, 4 avril 2014

Notre effort écologique
39 698 KM
Kilomètres à vélo
électricité produite
547 519 kwh
électricité consommée