Un des gros défauts de notre éco-bâtiment est enfin réparé : nous avons désormais une ouverture sur le Glandasse, Le sommet à gravir du coin. Il s’agit même d’une sacrée ouverture : une baie de plus de 10 mètres de large. Merril Bishop, le charpentier de Rossas, a surélevé la toiture Nord, rendant ainsi les combles beaucoup plus attrayantes. Avec une isolation de plus de 30 cm de laine de bois pour la toiture et un système d’isolation phonique en Fermacell au sol, nous envisageons de transformer ces combles en bureaux. Plutôt utile à l’heure où l’Herbier accueille de plus en plus de bureaucrates…

Notre effort écologique
39 698 KM
Kilomètres à vélo
électricité produite
547 519 kwh
électricité consommée