Chamaemelum nobile All.
Asteraceae

Origine

Le nom de genre de la camomille, Chamaemelum, vient du grec Khamaimêlon, terme formé de khamai à terre ou petit ; en raison de l’aspect rampant de la plante, et mêlon, terme qui désigne différents fruits comme la pomme ou le coing, car le feuillage de plusieurs camomilles possède un parfum de pomme verte.

La camomille romaine est une plante vivace de répartition atlantique qui se rencontre du Portugal à l’Écosse. En France, elle est présente à l’Ouest d’un tracé Amiens-Dijon-Bordeaux. Elle pousse généralement sur des sols siliceux ou sablonneux, humides en hiver. On la rencontre ainsi en bordure des plans d’eaux, dans les pelouses ou les prairies rases.

En raison de sa répartition, elle était vraisemblablement inconnue des Grecs et des Romains, et elle n’apparaît clairement qu’au XVIème siècle dans la littérature. Notre espèce, Chamaemelum nobile, a été mentionnée en 1588 par le médecin Allemand Joachim Camerarius, qui l’observe dans des jardins à Rome. Elle gardera finalement le nom commun de camomille romaine, même si elle n’y pousse pas naturellement.

Les différentes camomilles

Aujourd’hui encore, de nombreuses espèces appartenant à différents genres sont appelées « camomille », ce qui peut entraîner des confusions si on ne se réfère pas à la nomenclature binomiale (nom de genre, nom d’espèce et descripteur) :

  • La Camomille matricaire ou Camomille allemande, Matricaria chamomilla L. , espèce annuelle, adventice des cultures (en particulier les céréales). Ses propriétés sont proches de la camomille romaine.
  • La Grande Camomille, Tanacetum parthenium Sch.Bip., cultivée comme médicinale ou ornementale en France où elle s’y est naturalisée. Elle est utilisée en herboristerie pour ses propriétés digestives et fébrifuges.
  • La Camomille bleue, Vogtia annua (L.) Oberpr. & Sonboli, nommée ainsi en référence à la couleur de l’huile essentielle extrait de la plante. Cette espèce se rencontre dans le sud de la péninsule ibérique (Espagne, Portugal) et au Maroc, où elle est également cultivée pour l’aromathérapie.

À ces espèces médicinales, il faut ajouter d’autres espèces comme la Camomille sauvage Anthemis arvensis L., la Camomille puante Anthemis cotula L., la Fausse-Camomille Tripleurospermum inodorum (L.) Sch.Bip. …

Les particularités de la Camomille romaine

À l’état naturel, ses inflorescences comportent un cœur jaune de fleurs ligulées et des fleurs blanches à la périphérie (comme une marguerite). En culture, c’est la forme à fleurs doubles qui est préférée avec ses inflorescences presqu’entièrement composées de fleurs ligulées qui ont la forme de pompons blancs. La quasi absence de fleurs fertiles explique la stérilité de cette variété qui ne se multiplie que par division de touffes.

En France, cette variété de camomille est cultivée sur près de 300 ha, principalement en Anjou, dans la région de Chemillé.

La camomille est une plante très employée en herboristerie, pour ses propriétés antispasmodiques, calmantes, anti-inflammatoires, digestives, et vulnéraires.

Lotion apaisante pour les yeux

Les fleurs de camomille romaine sont apaisantes et anti-inflammatoires, ce qui est utile pour soulager les yeux fatigués ou irrités.

Placer 5 g de fleurs dans une casserole avec 125 ml d’eau froide
Porter à frémissement
Couper la source de chaleur et couvrir
Laisser infuser 10 minutes
Filtrer sur un filtre à café
Laisser refroidir la préparation, avant d’en imbiber des compresses à appliquer sur les yeux, paupières fermées.
La préparation se conserve une journée au réfrigérateur dans une bouteille fermée.

Notre effort écologique
39 698 KM
Kilomètres à vélo cette année
électricité produite cette année
547 519 kwh
électricité consommée cette année
Boutique en ligne
Lancement de notre site de vente en ligne entièrement dédié aux professionnels : 80% de nos produits y sont déjà accessibles, soit 240 références.
Les commandes sont passées en toute simplicité, jusqu’à 10kg par référence, et celles-ci sont expédiées en 5 jours ouvrés.
Bonne expérience !
> Accéder à la boutique