Le basilic

Ocimum basilicum L.

Lamiaceae

Le basilic est un aromate très apprécié et largement utilisé dans la cuisine méditerranéenne mais c’est aussi une plante médicinale précieuse que nous vous proposons de découvrir.Le basilic doit son nom au grec ancien « Basilikion » qui signifie « plante royale » car ? il était employé durant l’antiquité lors des cérémonies en Perse et en Egypte. En Inde, dont il est originaire, le basilic est consacré au dieu Vishnou, qui reçoit l’aromate en offrande.

Ce n’est qu’au XVème siècle que la plante est introduite en France. Et c’est désormais un aromate incontournable, en particulier dans le sud de la France, avec le célèbre pistou des Provençaux.

Comme d’autres plantes de la même famille, les Lamiaceae, la composition du basilic est variable, en fonction de sa génétique et du lieu où il est cultivé. Il existe ainsi sept types chimiques différents, en fonction de la molécule majoritaire dans l’huile essentielle parmi, lesquels :

  • Linalol, comme le thym à linalol (celui que l’on rencontre dans les montagnes du Diois)
  • Estragol, comme l’estragon. C’est le cas du basilic cultivé en zone chaude, aussi appelé basilic tropical.
  • Eugenol, comme le clou de girofle.
  • Il peut contenir aussi de l’eucalyptol, comme l’eucalyptus.

Un véritable tour du monde de la chimie naturelle!

Si on ajoute à cela les hybrides avec d’autres basilics et les sélections variétales, le basilic est sans doute la plante qui présente le plus de gouts et d’aspects différents : une véritable source d’inspiration pour les cuisiniers et les aromaticiens !

Le basilic commun, que l’on rencontre dans les jardins, est un bon antispasmodique, actif en particulier sur les douleurs digestives ou abdominales, les indigestions, la nausée ou encore les vomissements. Cette action sur les muscles  permet aussi de soulager les toux, en particulier la coqueluche.

C’est aussi une plante calmante, qui diminue les troubles liés à la nervosité ou au stress et rééquilibre le système nerveux. Son huile essentielle est antibactérienne. Elle est aussi employée dans les états de fatigue nerveuse et de dépression.

Les feuilles de basilic en infusion peuvent être utilisées en gargarisme pour soulager les maux de gorges ou les aphtes, ou appliquées en compresse sur la peau pour les dermatoses.Les feuilles froissées sur la peau éloignent les moustiques.

Il existe aussi un autre basilic très employé en médecine ayurvédique, le Tulsi ou Basilic sacré ; Ocimum tenuifolium. Cette plante est considérée comme une panacée et utilisée aussi bien pour la fièvre, la toux, l’arthrose, les troubles respiratoires que pour les pathologies cardiaques ou nerveuses.

Pour les indiens, c’est « la reine des herbes ». Les études pharmacologiques ont confirmé ses propriétés antibactériennes, antiinflammatoires, calmantes et de stimulant immunitaire.

Les basilics sont des plantes faciles à cultiver au jardin, dans une terre riche, assez légère. Les arrosages doivent être réguliers mais l’eau ne doit pas stagner autour des racines.

Vous trouverez dans le jardin de l’Herbier du Diois de nombresues variétés de basilic : citron, thaï pourpre

Pour découvrir leurs arômes, rien de plus simple qu’un pesto !
Les feuilles fraiches sont hachées puis écrasées au mortier avec des pignons de pin (ou des noix), de l’huile d’olive et un peu de sel.
A déguster nature sur du pain, avec le fromage, les pâtes ou les salades.

Notre effort écologique
39 698 KM
Kilomètres à vélo
électricité produite
547 519 kwh
électricité consommée